Le constat

J’ai un faible pour les sucreries, traduction ; je suis addict au sucre. Il ne se passe pas un jour sans que je ne mange une douceur. En petite ou en grande quantité. Selon le degré de bien-être de ma journée.

Je ne cherche pas à perdre du poids. Je cherche à me libérer de cette addiction.

J’ai pris rendez-vous avec une hypnothérapeute. Colette Toussaint. je l’ai choisie pour son empathie. Son tact. Sa capacité à comprendre immédiatement la raison de votre présence. Pour les résultats, pour l’avant/après.

Je sais que derrière toute forme d’addiction, il y a une émotion à comprendre. Besoin d’être rassurée, peur de manquer, etc.

Je sais aussi que cette séance ne portera pas uniquement sur la suppression de mon addiction au sucre. Le risque : qu’une autre addiction puisse survenir ensuite.

Je sais que pour supprimer de manière durable cette dépendance (je parle comme une droguée mais je le suis : le sucre est 8 fois plus addictif que la cocaïne), il va falloir que je plonge en moi. Que je comprenne les besoins que je cache, les émotions que la satisfaction et/ou la non satisfaction de ces besoins entrainent : peur, colère, frustration, stress.

Avant / après … la suite dans une semaine.

A week later …